Scions & racines nues

Pourquoi les scions ?

En extérieur
En extérieur
En arboriculture, un scion est le jeune rameau flexible généré par les bourgeons d'un arbre dans l'année. Par extension, en pépinière, un scion désigne un jeune arbre greffé en pied, à la fin de la première année de végétation du greffon.

Contrairement à un arbre plus âgé et déjà formé, le scion sera moins traumatisé par l'opération d'arrachage et de replantation. Dès la première année, il reprend une croissance normale, là où des arbres plus âgés se remettent beaucoup plus difficilement de la transplantation.

Le scion bien planté ne traverse donc pas de « période de convalescence »; il se défend  mieux contre les maladies et parasites qui profitent de la faiblesse des sujets pour se propager. C'est un des éléments qui permettent d'avoir des arbres en bonne santé et vivant longtemps.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les forestiers ne plantent que de jeunes arbres en racine nue.

Pourquoi les racines nues ?

L'une des fonctions des racines est de permettre un bon ancrage dans le sol. Pour ce faire, l'arbre doit développer des racines maîtresses droites et le plus long possible. Or, la culture en container entraîne souvent la formation d'un « chignon » de racines qui nuit à cette capacité d'ancrage.

Lorsque vous achetez un arbre en racine nue vous pouvez voir l'état des racines, ce qui est au moins aussi important que celui des branches. Et vous constaterez que bien souvent, celles-ci ne pourraient tenir dans un container de taille ordinaire !

L'arrachage s'effectue au début de la période de repos végétatif, au moment où l'arbre n'a plus besoin de ses racines pour absorber eau et nutriments. Ils sont mis en jauge tout l'hiver, pendant la période de vente, pour que les racines restent bien fraîches. La période idéale de plantation est en début d'hiver.